recherche en cours

Une auto, une histoire… Dodge Challenger 1972

Arrivée à la fin de l’âge d’or des pony cars, la Challenger a tout de même rencontré un beau succès grâce à la multitude des motorisations proposées et à la réputation de fiabilité de la marque Dodge. Muriel Meunier a surtout été séduite par le caractère et la sonorité du V8 américain. Grâce à son activité professionnelle en compagnie de son mari Patrick au sein de Flashback Automobiles, elle a pu la rénover parfaitement et la mettre à son goût. Un plaisir qu’elle vit au quotidien.

L’automobile est une passion très souvent conjuguée au masculin et c’est le cas depuis la création de cette rubrique. Ce numéro est une grande première car c’est une femme, Muriel Meunier, qui nous parle de sa passion pour les «muscle cars» américaines.  Une passion dont elle a fait son métier en compagnie de son mari Patrick au sein de Flashback Automobiles à Puisserguier, dans l’Hérault. L’autre particularité réside dans le fait que, contrairement au possesseur lambda de véhicule ancien qui sort sa voiture une fois de temps en temps le week-end, Muriel Meunier roule au quotidien avec sa Challenger, moteur small block 5.2l de 230 cv. C’est son mari qui lui a fait partager son amour des véhicules américains. « Patrick a toujours baigné dans cet univers. Son grand-père l’emmenait à l’école en Mustang. Quant à moi, j’aime bien la mode des années 60 même si je n’ai pas connu cette période et les véhicules anciens. Ils ont chacun leur charme et leur caractère. Il n’y a pas de stéréotype », explique Muriel.

Si sa voiture est aujourd’hui dans un état irréprochable, cela n’a pas toujours été le cas. Après son achat en France en 2013, un an et demi de travail a été nécessaire pour lui rendre tout son éclat. « Elle était rouge mais dès que je l’ai vue, j’ai su qu’il fallait la peindre en blanc. C’est mon mari qui a fait l’essentiel du travail. Au programme, changement de moteur car le premier utilisé en compétition était trop pointu, peinture moteur et carrosserie, réfection de la boite de vitesse automatique 3 rapports, pose d’une nouvelle ligne d’échappement pour mettre en valeur le bruit du moteur, remplacement des freins avant à tambour par des freins à disques, nouveaux amortisseurs,… et une nouvelle sellerie blanche et noire que j’ai réalisée moi-même », se souvient Muriel.

Avant la Dodge Challenger, Muriel Meunier roulait en Chevrolet Camaro mais elle semble désormais vouloir délaisser les «pony cars» pour faire l’acquisition d’un pick-up. « Ce serait beaucoup plus pratique car dans le cadre de mon travail, je dois transporter régulièrement des pièces encombrantes. Un Chevrolet Apache ce serait le rêve, mais c’est inabordable. Alors je pense plutôt à un Chevrolet C10 à benne courte et ailes Stepside ».
Et bien, tout cela est parfait car nous n’avons encore jamais présenté de pick-up. Rendez-vous est donc pris avec Muriel et Patrick de Flashback Automobiles dans un prochain numéro de «Une auto, une histoire».

Dorian Hirat

Caractéristiques techniques

Moteur
Type : 6 cylindres en ligne 12 soupapes ou 8 cylindres en V à 90° 16 soupapes
Cylindrée : 3L7 à 7L2
Puissance maxi : 145 à 425 ch
Couple maxi : 290 à 663 Nm

Transmission
Aux roues arrière ; Boîte de vitesses manuelle 4 rapports ou automatique 3 rapports.

Roues
Jantes et pneus : 14″x5″ à 15″x7″
Freins : tambours
(option disques AV ventilés)
Poids de 1350 à 1540 kg

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 5 du véhicule Une auto, une histoire… Dodge Challenger 1972 Photo 2 / 5 du véhicule Une auto, une histoire… Dodge Challenger 1972 Photo 3 / 5 du véhicule Une auto, une histoire… Dodge Challenger 1972 Photo 4 / 5 du véhicule Une auto, une histoire… Dodge Challenger 1972 Photo 5 / 5 du véhicule Une auto, une histoire… Dodge Challenger 1972
  • Muriel Meunier roule au quotidien avec sa Challenger de 230 cv.
    Muriel Meunier roule au quotidien avec sa Challenger de 230 cv.
  • Muriel aime le son du V8, mais pas la consommation de 15 à 20 l/100 km...
    Muriel aime le son du V8, mais pas la consommation de 15 à 20 l/100 km...
  • Muriel s'est occupée de refaire toute la sellerie en noir & blanc.
    Muriel s'est occupée de refaire toute la sellerie en noir & blanc.
Publié le par Copilot.fr
Une auto, une histoire… Dodge Challenger 1972
Plus d’infos

Pour en savoir plus

Sur Dodge
Dodge est une marque américaine d’automobiles et de poids lourds fondée par les frères Dodge en 1914. John et Horace Dodge ont commencé leur carrière professionnelle par la production de bicyclettes. Au début du 20e siècle, ils déplacent leur entreprise à Détroit et commencent à travailler pour l’industrie automobile notamment en collaborant à la mise au point des moteurs des premières Oldsmobile. Ils deviendront ensuite actionnaires et constructeurs de moteurs Ford. En 1914, les frères Dodge décident de créer leur propre marque. Les automobiles Dodge acquièrent une réputation d’automobiles fiables et robustes. En 1917, les deux frères se lancent dans la construction de poids lourds, au départ pour l’armée des États-Unis pendant la Première Guerre mondiale, puis pour les usages civils. En 1920, Dodge est le 2e constructeur américain. Puis les deux frères vont décéder et la société sera rachetée par Chrysler en 1928. Chrysler rachetée à son tour par Fiat en 2011.

Sur la Challenger (1970-1974)
La première Challenger est une «pony car» fabriquée de 1970 à 1974. Elle devient une icône de la culture automobile américaine et se place en concurrente des Ford Mustang, Chevrolet Camaro, Pontiac Firebird,… Ce modèle offre la gamme de moteurs la plus variée et c’est ce qui fait en partie son succès. La Challenger entre dans la légende des voitures de sport américaines les plus emblématiques grâce à son moteur hors du commun le V8 ‘’426 HEMI’’. Le dessin de la carrosserie est signé Carl Cameron, le responsable du style extérieur de la Dodge Charger en 1966. En cinq ans de production, elle s’est vendue à environ 188 000 exemplaires dont plus de 80 000 dès la première année, un réel succès sur un marché déjà en perte de vitesse. La Dodge Challenger est le pace-car officiel des 500 miles d’Indianapolis 1971. Elle est la voiture du héros du téléfilm Mannix (1973). Très peu d’exemplaires ont traversé l’Atlantique pour être commercialisés au sein du réseau Chrysler France Simca.

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer