recherche en cours

Une auto, une histoire… Simca Aronde P60 Elysée.

L’Aronde a largement contribué au succès de la marque Simca aujourd’hui disparue. Cette voiture familiale et populaire a reçu l’Oscar de la publicité. Pour Fabrice Delaris, comme pour beaucoup de collectionneurs modestes, son Aronde ne vaut pas spécialement par sa valeur financière ou la beauté de sa carrosserie, mais pour les souvenirs qu’elle évoque.  

« Je l’ai eue en 1986. Elle affichait 47 000 km au compteur. C’était une première main achetée neuve à Paris en 1959. J’ai encore le porte-clé d’origine. Cela faisait 13 ans qu’elle n’avait pas roulée. La dernière fois qu’elle était sortie, c’est mon grand-père qui la conduisait. Du côté de Saint-Paul-de-Fenouillet, la Tramontane s’était engouffrée sous le capot et l’avait légèrement endommagée. J’ai mis un peu d’huile dans les cylindres, de l’essence et gonflé les pneus. Elle a démarré au quart de tour » raconte Fabrice Delaris. Cette voiture, une Aronde P60 Elysée, Fabrice ne l’a pas choisie et pourtant il l’aime beaucoup, comme il aimait sa grand-mère chez qui il allait manger tous les midis lorsqu’il était étudiant en CAP carrosserie. Cette voiture qu’il a reçue d’une amie de sa grand-mère conjugue à la fois sa passion pour l’automobile et le souvenir nostalgique d’une époque révolue, d’heureux moments passés avec ses aïeux. 

En 1993, on lui vole cette voiture. Heureusement, il la retrouve mais avec un beau choc avant. « J’avais besoin de pièces et je me suis souvenu qu’un copain photographiait et répertoriait les épaves. Direction l’Ariège où j’ai dû braver des nids de guêpes pour pouvoir récupérer les pièces nécessaires à la réparation » se souvient le carrossier illibérien. Il attendra 1999 pour la réparer et refaire une peinture complète bi-ton comme à l’origine. Fabrice a également restauré la sellerie. « J’avais trouvé un tissu proche de l’origine et j’avais demandé à ma grand-mère si elle pouvait me le coudre. Mais la couture n’était pas son fort alors j’ai décidé de m’en occuper. J’ai découpé l’ancien tissu dont je me suis servi comme patron et j’ai cousu moi-même le nouvel intérieur » raconte-t-il amusé.  

Fabrice aime cette voiture, il la restaure mais l’utilise en fait très peu. Au début des années 2000, deux évènements vont l’inciter à la conduire beaucoup plus fréquemment.

Philippe Buxeda, un ami qui travaille avec lui, se porte acquéreur d’une Aronde A90, le modèle précédent la P60. Simultanément, sous l’action d’un certain Nicolas Bousquet, les rassemblements de véhicules anciens  prennent de l’ampleur. « Avec Philippe, nous faisons régulièrement des sorties et chaque premier dimanche du mois, je prends le volant de mon Aronde pour me rendre au rassemblement de Canet. C’est une voiture populaire qui attire la sympathie des gens. Dès que je traverse un village, les gens la regarde » se plaît à témoigner Fabrice Delaris

Aujourd’hui, son Aronde P60 Elysée de 1959 totalise 72 000 km. Elle est comme neuve.  

Dorian Hirat

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 6 du véhicule Une auto, une histoire… Simca Aronde P60 Elysée. Photo 2 / 6 du véhicule Une auto, une histoire… Simca Aronde P60 Elysée. Photo 3 / 6 du véhicule Une auto, une histoire… Simca Aronde P60 Elysée. Photo 4 / 6 du véhicule Une auto, une histoire… Simca Aronde P60 Elysée. Photo 5 / 6 du véhicule Une auto, une histoire… Simca Aronde P60 Elysée. Photo 6 / 6 du véhicule Une auto, une histoire… Simca Aronde P60 Elysée.
Publié le par Copilot.fr
Une auto, une histoire… Simca Aronde P60 Elysée.
Plus d’infos

Pour en savoir plus : 

- SIMCA

Simca (Société Industrielle de Mécanique et Carrosserie Automobile) était à l’origine une firme automobile franco-italienne, créée par Fiat pour construire en France ses véhicules sous licence, vendus sous la marque Simca-Fiat de 1935 à 1938 et ensuite sous la seule marque Simca. Ce procédé a permis à Fiat de vendre ses modèles sur le territoire français sans payer de taxes d’importations et de droits de douane. La marque sera reprise successivement par Chrysler puis par Peugeot.

- L’ARONDE

La Simca Aronde est une berline familiale fabriquée de 1951 à 1963. Le mot « Aronde » signifie en ancien français « hirondelle », qui était le symbole de la marque Simca. En 1956, l’Aronde est la voiture la plus vendue en France. Trois générations d’Aronde se sont succédées : la 9, la 1300 ou 90A et la P60. La Simca Aronde P 60, P pour personnalisation et 60 pour la décennie à venir (sous-entendu « en avance sur son temps ») a été construite pour les modèles 1959 à 1963. La P 60 produite en grande série avait des lignes plus tendues et plus modernes. Elle connut deux motorisations : le moteur « Flash », puis le moteur « Rush » à cinq paliers. Au total, 1 400 000 Aronde ont été construites. C’est principalement grâce à ce modèle que Simca a été le second constructeur automobile français à la fin des années 1950. L’Aronde bénéficia d’intenses et très efficaces campagnes de presse, recevant même « l’Oscar de la publicité » pour le lancement de la gamme P 60.

 

 

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer