recherche en cours

STEPHANE PARBELLE - Le Tourist Trophy de l'Ile de Man

Stéphane Parbelle et Steeven Carne vont se rendre début juin sur l’Ile de Man pour participer au Tourist Trophy, une course de moto qui est certainement le spectacle de sports mécaniques le plus ahurissant. 


Dorian Hirat : Comment vous est venu à l’esprit cette folle idée de participer au Tourist Trophy?
Stéphane Parbelle : « Par la passion. J’ai toujours voulu faire cette course. A 41 ans, c’est maintenant ou jamais. Voilà 10 ans que je fais de la moto et depuis environ 7 ans j’essaie de me donner les moyens de participer à cette épreuve mythique ».

D.H. : La dangerosité de cette épreuve atypique ne vous fait-elle pas peur ?
S.P. :  « Pas du tout. Il y a une sensation extraordinaire. Beaucoup d’adrénaline. Pour moi, ce n’est pas plus dangereux que de rouler tous les jours sur la route. »

D.H. : Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
S.P. : « Je n’ai pas de stress Ce sont plutôt les gens de mon entourage qui s’inquiètent. Avec Steeven, nous sommes suivis par un médecin qui nous prépare spécialement pour la performance. Nous travaillons à adapter notre champ de vision par rapport à la vitesse. Il faut également être très fort mentalement afin de rester extrêmement concentré toute la durée de la course. » 

D.H. : Comment allez-vous mémoriser les plus de 260 virages du circuit routier de 60 km à parcourir six fois ? 
S.P. : « On regarde des vidéos de la course et du parcours tous les jours. Sur Amazon, on trouve de très nombreuses vidéos sur la course, les pilotes vedettes, leur préparation… Une fois sur place, nous pourrons faire 1000 km d’entrainement avant la course soit une vingtaine de tours ». 

D.H. : Quelle est votre expérience de la compétition en 2 roues ? 
S.P. : « J’ai fait des courses sur piste en Espagne. »

D.H. : Avec quelle machine et dans quelle catégorie allez-vous courir ?
S.P. : « On va rouler sur des BMW S 1000 RR dans les catégories Superstock et Senior. Le moteur développe une puissance d’environ 200 cv. On peut changer la démultiplication et la ligne d’échappement. Par contre, on ne peut pas modifier la cartographie moteur. Les deux motos vont courir sous les couleurs de SD Performance. Nous avons été obligés de prendre une licence anglaise car la Fédération Française de Motocyclisme ne veut plus entendre parler des courses sur route. »

D.H. : Pourquoi avoir choisi le Tourist Trophy et pas le Bol d’Or ? 
S.P. : « Je préfère les courses sur route. Le Bol d’Or, tout le monde peut le faire. Le Tourist Trophy, c’est plus limité et l’adrénaline est plus forte. »

D.H. : Quel est votre objectif ?
S.P. : « Impossible de dire que l’on veut gagner. Il n’y a que les gars sur place qui peuvent gagner. On sera en terrain inconnu. Il pleut souvent ce qui rajoute une difficulté supplémentaire. L’objectif n’est pas de frôler la mort. Il faut pouvoir rester vivant pour être à Macao l’année prochaine, une course encore plus folle. » 

 

Propos recueillis par Dorian Hirat

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 5 du véhicule STEPHANE PARBELLE - Le Tourist Trophy de l'Ile de Man Photo 2 / 5 du véhicule STEPHANE PARBELLE - Le Tourist Trophy de l'Ile de Man Photo 3 / 5 du véhicule STEPHANE PARBELLE - Le Tourist Trophy de l'Ile de Man Photo 4 / 5 du véhicule STEPHANE PARBELLE - Le Tourist Trophy de l'Ile de Man Photo 5 / 5 du véhicule STEPHANE PARBELLE - Le Tourist Trophy de l'Ile de Man
  • Stéphane Parbelle a choisi la BMW S1000RR, moto qui détient plusieurs records sur le Tourist Trophy.
    Stéphane Parbelle a choisi la BMW S1000RR, moto qui détient plusieurs records sur le Tourist Trophy.
  • Les deux pilotes de l’équipe SD Performance n’ont pas froid aux yeux en s’engageant dans la plus difficile et dangereuse course de moto au Monde.
    Les deux pilotes de l’équipe SD Performance n’ont pas froid aux yeux en s’engageant dans la plus difficile et dangereuse course de moto au Monde.
  • Preuve de sa passion pour la course britannique, Stéphane Parbelle arbore fièrement le tripode sur son casque, symbole de l’Ile de Man.
    Preuve de sa passion pour la course britannique, Stéphane Parbelle arbore fièrement le tripode sur son casque, symbole de l’Ile de Man.
  • Tourist Trophy de l’Ile de Man
    Tourist Trophy de l’Ile de Man
Publié le par Copilot.fr
STEPHANE PARBELLE - Le Tourist Trophy de l'Ile de Man
Plus d’infos

Le Tourist Trophy de l’Ile de Man

L’édition 2020 de la Moutain course aura lieu du 30 mai au 12 juin. Il s’agit d’une course de moto sur route centenaire dont la première édition s’est déroulée en 1907.
Depuis 1911, la course a adopté le tracé actuel de 60 km et 264 virages. Les épreuves de chaque catégorie comportent 6 tours soit 360 km. Si lors de la première édition la vitesse moyenne était de 61.46 km/h, elle dépasse aujourd’hui allègrement les 200 km/h avec des pointes à plus de 330 dans les lignes droites. Pendant quelques années, cette course a fait partie du calendrier des Grands Prix avec la participation de vedettes comme Hailwood, Agostini, Sheene, mais les pilotes finirent par boycotter cette épreuve dans les années 70 en raison de sa dangerosité. Il a été recensé 256 décès en 100 éditions.

L’irlandais du Nord Joey Dunlop est le recordman absolu de victoires avec 26 titres. Le Tourist Trophy est la course de tous les superlatifs en termes d’émotion, de sensations, de vitesse et de danger. Les pilotes spécialistes de cette course qui traversent les villages à plus de 200 km/h font preuve de qualités extraordinaires mais il faut avouer que ce sont également des « trompe la mort ». Ils sont considérés comme de véritables héros. Certains n’hésitent pas à dire que le TT est « the best show on earth ». 

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer