recherche en cours

Premier rallye de la saison, le Cathare

Le Cathare veut écrire une nouvelle page de son histoire. Actuellement, comptant pour la Coupe de France avec un cœfficient 2, le rallye pourrait monter en grade dans un proche avenir et s’inviter dans la cour des grands.

C’est une première dans l’histoire du rallye Cathare. Désormais, la course se jouera sur deux jours avec départ et arrivée à Narbonne, le weekend des 7 et 8 mars. Dès le samedi, les vérifications techniques et administratives auront lieu au lycée Diderot. Ensuite, les concurrents rejoindront le parc fermé sur les quais de Narbonne en plein centre-ville à deux pas des Halles. L’occasion rêvée de faire découvrir le sport automobile au plus grand nombre. L’après-midi, un prologue de 1,3 km se déroulera dans la zone commerciale de Croix Sud pour déterminer l’ordre de départ de la première spéciale. Les narbonnais  pourront découvrir à leurs portes, les bolides en pleine action ! Le dimanche matin, les équipages rejoindront en liaison Durban, siège du regroupement et du point assistance. A part la spéciale Villerouge, Albas de 6,9 km de l’année dernière qui est conservée, ES 4 et 7, ce sont deux nouvelles spéciales que les pilotes vont pouvoir découvrir au cœur des Corbières à parcourir deux fois. A savoir, l’ES 2 et 5, Durban, Coustouge de 6,2 km et l’ES 3 et 6, Tournissan, Talairan de 4,5 km soit 7 spéciales de 36,5 km sur un parcours total de 187,50 km. Le parc fermé en fin de course et la remise des prix se tiendront à l’ASPTT, au Complexe Monplaisir à l’entrée de Narbonne, en venant de Perpignan.

Rugir de plaisir

Le Cathare, c’est l’occasion pour tous les équipages de venir débrider les pistons et tester la mécanique entièrement révisée, pendant la trêve des confiseurs. Après un an de suspension de licence, on retrouvera en lice Vincent Legrand, copiloté par Benoit Monier sur la 206 RC. Ils devraient également être de la partie au Vallespir, au Rouergue, au Cigalois, au Cévennes, au Fenouillèdes et pour conclure, au Cabardes. Un an de frustration, ça ce fête...!  On attend les narbonnais, Michael Foppolo et Laurent Meric, à la manœuvre sur la R5 GT Turbo. William Diogo sera en piste avec son amie, Anaïs Rosell, qui fera son baptême du feu sur la 205. Hervé Saquet et Nicolas Ruiz seront également présents sur Clio R3 tout comme la petite 106 de Marc Theron et David Pasquini, pour encore du spectacle en perspective. Sans oublier les montpellierains, Jean-Alexandre Riso et Cyril Machi sur la BMW 318 Compact. Du côté du Prades Rallye Team, tous les véhicules ne sont pas encore prêts à rouler. Mais l’on pourra compter sur la fougue des frères Thomas et Romain Hullo avec leur Clio. Erwann Desenclos et Jérome Guillouf, des habitués, s’alignent avec la Clio RS tout comme Frédéric Couveignes et David Pons sur une 205 GTI. La famille Genesca, Honda Civic, sera aussi dans la course avec Guillaume et Alexia. Mais sait-on jamais, un Genesca peut en cacher beaucoup d’autres. Du côté de l’écurie du Cabardes, côté pilote on comptera sur la participation de Pellegrini mais également de Gael Bilheran sur une Clio de VLR Location. A noter que l’écurie a également le projet d’organiser une montée historique sur le Pic de Nore. A suivre. Enfin, même si Alex Calvet a pulvérisé sa caisse la 205, il sera au départ avec une voiture de prêt. Il n’a pas encore son copilote, alors avis aux amateurs. Petite nature s’abstenir.

Jean-Philippe Lapeyre

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 2 du véhicule Premier rallye de la saison, le Cathare Photo 2 / 2 du véhicule Premier rallye de la saison, le Cathare
  • 18 VAILLE Jean-Pierre, VAILLE Chloe sur Alfa Roméo 75 V6.
    18 VAILLE Jean-Pierre, VAILLE Chloe sur Alfa Roméo 75 V6.
  • 59 TONDUT Thierry F ROECKEL, Céline F, sur Peugeot 206 S16.
    59 TONDUT Thierry F ROECKEL, Céline F, sur Peugeot 206 S16.
Publié le par Copilot.fr
Premier rallye de la saison, le Cathare
Plus d’infos

www.asacorbières.org
FB : ASA Corbières

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer