recherche en cours

PORTRAIT MARINE PIDOUX

La jeune et charmante audoise, pilote pour la seconde année consécutive, un bolide de la catégorie Mitjet 2L. Marine PIDOUX participe au GT Tour, le Championnat de France des circuits. Pour cela, elle doit faire preuve d’ingéniosité dans la recherche de budget, et de caractère sur la piste.


Omniprésente sur les réseaux sociaux et dans la presse, Marine Pidoux peut séduire ou bien agacer. Séduire tout d’abord, car la jeune femme de 31 ans qui réside à Aragon tout près de Carcassonne, possède une plastique fort agréable dont elle sait jouer. Son sourire et sa bonne humeur sont aussi très communicatifs. Et puis, une fois enlevés les strass et les paillettes, la passion apparaît. Une passion chevillée au corps, comme elle nous l’explique :
« Lorsque je suis au volant de la Mitjet 2L, c’est magique. J’ai le sourire jusqu’aux oreilles. J’éprouve des sensations jamais ressenties ailleurs. J’ai également pu essayer la Mitjet Supertourisme avec le moteur V6. C’est un truc de malade ! J’avais du mal à rester pied au plancher… C’est pour cela que malgré mon grave accident de kart en 2013, j’ai tout fait pour continuer. J’ai le sport auto dans la peau. C’est une raison de vivre. Sans cette adrénaline, je suis malheureuse…». Elle peut aussi quelque peu agacer car ses résultats sportifs ne semblent pas proportionnels à sa médiatisation. Et puis une femme qui est plus rapide que les hommes avec un volant entre les mains, ça agace toujours, surtout ceux qui sont derrière... « Nous sommes deux femmes en Mitjet 2L. Juliette Palacin qui est très sympa, occupe la 9e place. Je suis très contente d’être dans un milieu d’hommes, même s’ils ne sont pas tendres avec nous. J’ai toujours aimé me battre avec eux. C’était déjà le cas quand je faisais du Taekwondo (ceinture noire 1ère dan) en sport étude »,
argumente-t-elle.

Et au sujet des performances, Marine a son explication : « L’année dernière, j’ai terminé 33e sur 82 participants. 

C’est un résultat qui n’est pas mal, car le niveau est très élevé. Cette année au Mans, je suis partie en dernière position et remontée à la 19e place, malgré des conditions météos très difficiles. Et puis, le sport auto nécessite des moyens financiers très importants. Je cours au coup par coup. Mon budget me permet de participer à  seulement deux courses sur quatre dans un week-end de compétition. Je dois faire très attention car je n’ai pas les moyens de payer la casse. C’est ce qui me bloque. Certains pilotes comme les Russes, ont un budget sans limite, et il faut être très vigilant quand on est à la lutte avec eux. C’est frustrant car on ne se bat pas à armes égales ». Effectivement, c’est un paramètre à prendre en compte car le rêve peut vite se transformer en cauchemar. 

Actuellement  33e sur 46 pilotes classés en ayant participé à deux épreuves sur trois, Marine Pidoux espère bien être au départ du prochain rendez-vous du GT Tour au Val de Vienne (3-5 Juillet). Pour ses deux premières courses, elle a très intelligemment fait appel au sponsoring participatif via internet et elle est en recherche permanente de budget. Si vous partagez sa passion, n’hésitez pas à la soutenir.           



Dorian HIRAT

La Mitjet 2L

Moteur Renault Clio 2L 16S
Puissance : 230 CH
Boîte de vitesse séquentielle 6 vitesses SADEV
Poids : 750 kg
Jante : 18". Pneu Yokohama : 255/45/18
Prix de la voiture : 45 000€ HT.
Location de la voiture pour une épreuve

lors d’un week-end :
Formule 2 courses : 4 300€ HT
Formule 4 courses : 8 500€ HT
Inclus carburant, engagement, assistance mécanique,  combinaison…

Renseignement :
VIP Challenge
Tél. : 05 63 33 01 01
vip-challenge@wanadoo.fr

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 6 du véhicule PORTRAIT  MARINE PIDOUX Photo 2 / 6 du véhicule PORTRAIT  MARINE PIDOUX Photo 3 / 6 du véhicule PORTRAIT  MARINE PIDOUX Photo 4 / 6 du véhicule PORTRAIT  MARINE PIDOUX Photo 5 / 6 du véhicule PORTRAIT  MARINE PIDOUX Photo 6 / 6 du véhicule PORTRAIT  MARINE PIDOUX
Publié le par Copilot.fr
PORTRAIT  MARINE PIDOUX
Plus d’infos


Les Mitjet Séries

Cette discipline a été développée par VIP challenge la société du Toulousain Jean Philippe Dayraut, pilote de talent (6 fois vainqueur du Trophée Andros) et entrepreneur dynamique. La Mitjet 2L et la Mitjet Supertourisme font partie du GT tour, le Championnat de France des circuits. 

Mémo :

mitjet-series.com
gt-tour.fr
Marine Pidoux Pilote Officiel

 

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer