recherche en cours

Mercedes 190 2.3-16 1985

Cette Mercedes sportive a ouvert la voie aux BMW M3, Ford Sierra Cosworth, Audi 200 turbo et autres R21 turbo. Quelque peu oubliée aujourd’hui, elle fait le bonheur depuis 20 ans de Gilbert Cedo, ancien pilote et garagiste. Visiblement le bolide de la firme à l’étoile possède un rapport qualité-prix excellent et mérite que l’on s’y intéresse de près avant que sa côte ne s’envole comme bon nombre de «Youngtimers».

« Le châssis est formidable » c’est en ces termes que Gilbert Cedo définit sa Mercedes 190 2.3-16 avec laquelle il a parcouru 100 000 km depuis son achat en 1999. Et l’on peut avoir pleinement confiance dans l’analyse de cet ancien garagiste et pilote qui a sillonné dans les années 80 les routes du rallye de Monte Carlo, du Costa Brava et terminé également sur le podium du rallye du Fenouillèdes au volant d’une Samba Gr B. D’ailleurs à l’époque, les essayeurs du magazine spécialisé Echappement aboutissaient à la même conclusion que notre passionné roussillonnais à savoir « un comportement exceptionnel qui mériterait une trentaine de chevaux supplémentaires ».
Avec 185 ch, la première version de cette 190 sportive concurrente directe de la mythique BMW M3, paraît en effet sous motorisée surtout si l’on compare avec les puissances affichées aujourd’hui par des véhicules équivalents et qui dépassent les 300 ch. Mais le plaisir de conduire car c’est bien de cela qu’il convient de parler avec une telle voiture, ne se résume pas à une affaire de puissance. « On peut rouler tous les jours avec pour aller chercher le pain mais aussi avoir le plaisir de pilotage d’une propulsion avec un autobloquant. Selon moi le châssis de la Mercedes est meilleur que celui de la BMW M3. Et je l’ai encore amélioré en remplaçant les amortisseurs d’origine par quatre Bilstein sport. J’ai également modifié la pédale de frein afin de pouvoir réaliser efficacement la technique du talon pointe lors des freinages et rétrogradages. Et puis dernier point non négligeable, c’est une auto méconnue dont la côte va monter » explique Gilbert Cedo. Cette Mercedes 190 2.3-16 représente aujourd’hui une belle alternative à la M3 de première génération dont la côte s’est envolée (environ 50 000 €) avec un tarif inférieur de moitié sur le marché de l’occasion. Deux fois moins cher mais tout autant de sensations selon Gilbert Cedo. Et visiblement sa sportivité n’altère en rien la fiabilité. L’exemplaire de notre ancien pilote affiche 160 000 km et est selon lui « une voiture hyper fiable ».

Dorian Hirat

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 6 du véhicule Mercedes 190 2.3-16 1985 Photo 2 / 6 du véhicule Mercedes 190 2.3-16 1985 Photo 3 / 6 du véhicule Mercedes 190 2.3-16 1985 Photo 4 / 6 du véhicule Mercedes 190 2.3-16 1985 Photo 5 / 6 du véhicule Mercedes 190 2.3-16 1985 Photo 6 / 6 du véhicule Mercedes 190 2.3-16 1985
  • La robe de cette 2.3-16 très typée tuning tranche à l’époque avec le style plutôt classique de la firme de Stuttgart. Cela a même choqué certains clients habituels de la marque qui trouvaient cette version vulgaire.
    La robe de cette 2.3-16 très typée tuning tranche à l’époque avec le style plutôt classique de la firme de Stuttgart. Cela a même choqué certains clients habituels de la marque qui trouvaient cette version vulgaire.
  • Extensions d’ailes, ailerons, appendices aérodynamique tout a été pensé sur la voiture de série en vue d’une homologation compétition dans le cadre du DTM, le célèbre et très disputé championnat allemand des voitures de tourisme.
    Extensions d’ailes, ailerons, appendices aérodynamique tout a été pensé sur la voiture de série en vue d’une homologation compétition dans le cadre du DTM, le célèbre et très disputé championnat allemand des voitures de tourisme.
  • L’habitacle est plutôt austère. Les manomètres de la console centrale apportent une touche de sportivité. Le volant trop bas et trop grand n’est pas idéal pour une conduite sportive.
    L’habitacle est plutôt austère. Les manomètres de la console centrale apportent une touche de sportivité. Le volant trop bas et trop grand n’est pas idéal pour une conduite sportive.
  • Le monogramme 2.3-16 est synonyme de sportivité chez la firme à l’étoile.
    Le monogramme 2.3-16 est synonyme de sportivité chez la firme à l’étoile.
  • Le bloc fonte issu de la E230 adopte une culasse Cosworth à 16 soupapes en alu de type Crossflow. Ce moteur qui développe ainsi 185 cv est accouplé à une boite Getrag 5 vitesses à grille inversée très agréable à manier.
    Le bloc fonte issu de la E230 adopte une culasse Cosworth à 16 soupapes en alu de type Crossflow. Ce moteur qui développe ainsi 185 cv est accouplé à une boite Getrag 5 vitesses à grille inversée très agréable à manier.
Publié le par Copilot.fr
Mercedes 190 2.3-16 1985
Plus d’infos

Record de vitesse et d’endurance
pour la Mercedes 190 2.3 16s
Peu de temps après sa présentation au salon de Francfort en 1983, la Mercedes 190 2.3 16S va marquer les esprits en battant plusieurs records de vitesse et d’endurance sur le circuit de Nardo en Italie. 3 voitures de série légèrement modifiées (montage d’un pont long) ont effectué un marathon qui a duré plus de 201h durant lequel deux des trois voitures ont parcouru 50 000 km à une moyenne de 247,9km/h. Les pneus arrière devaient être remplacés tous les 8 500 kms et à l’avant tous les 17 000 km.

 

 

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer