recherche en cours

Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…"

L’aventure c’est l’aventure. Pleines d’optimisme et d’insouciance, Manon Joulin et Lisa Jalibert vont participer du 20 février au 1er mars 2020 au 4L Trophy, un rallye d’orientation à but humanitaire dans le désert marocain. Ces deux pétillantes roussillonnaises nous font partager leur enthousiasme.

Dorian Hirat : Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans une telle aventure ?

Manon : Je voyais des gens autour de moi qui s’engageaient dans cette épreuve et j’ai fini par penser pourquoi pas moi. Il faut aussi dire que mon copain Paul fait du rallye, sa mère Anne va participer au rallye des Gazelles et que son père est garagiste. Je baigne dans une ambiance très favorable. J’ai proposé à Lisa de partager cette aventure avec moi.

Lisa : J’ai dit oui immédiatement. Je suis partante pour de nouvelles expériences. Je ne sais pas changer une roue mais ce n’est pas grave. Je compte sur Paul qui est pilote de rallye pour nous donner tous les bons conseils.

D.H. : Participer au 4L Trophy doit demander un budget conséquent ?

Manon : Oui effectivement. Les seuls frais d’engagement s’élèvent à 3 350 € exactement. Au début c’est un peu effrayant, mais on s’est rendu compte que c’était faisable.

Lisa : Le « non », on l’a déjà. Et puis les autres y arrivent alors pourquoi pas nous. Ça nous apprend à rencontrer des chefs d’entreprise pour trouver des sponsors. C’est intéressant.

D.H. : A 5 mois du départ, à quel stade de votre préparation en êtes-vous ?

Manon : Nous avons déjà 12 sponsors mais il nous reste encore à trouver la moitié du budget. On travaille sur l’idée d’organiser un Loto et une soirée.

D.H. : En quoi consiste cette épreuve du 4L Trophy ?

Manon : « C’est un raid humanitaire au Maroc ou l’on apporte des fournitures scolaires en collaboration avec l’association Les Enfants du Désert.

Lisa : C’est un rallye éco environnemental. Avec une boussole et un road-book en papier recyclé, il faut à chaque étape joindre deux points en faisant le moins de kilomètres possible. La dernière étape consiste en deux jours de course sans bivouac. J’avoue que ça me fait un peu peur !

D.H. : Est-ce que c’est l’aspect humanitaire ou bien le rallye automobile qui a motivé votre engagement ?

Lisa : Moi c’est vraiment l’aspect humanitaire. Faire une bonne action. Rencontrer les gens sur place mais également l’expérience de convivialité et d’entraide avec les autres concurrents. Il devrait y avoir 1 500 voitures soit 3 000 étudiants.

Manon : Le côté humanitaire bien évidemment, mais également la conduite d’une voiture dans le désert.

D.H. : Que pouvez-vous nous dire sur votre Renault 4L ?

Manon : C’est un véhicule de 1986. On a fait un petit tour au moment de l’achat et puis rapidement, on a enlevé le moteur pour le remplacer par un plus puissant. Elle est partie ensuite chez le carrossier mais avant tout, mon copain Paul, a voulu à tout prix mettre un arceau pour la sécurité bien que ce ne soit pas obligatoire. Lisa m’a d’ailleurs demandé au passage ce que c’était qu’un arceau (rires)… Mais on va faire en sorte de ne pas la casser, car j’aimerais bien la garder pour faire des balades plus tard.

Lisa : Avec ce levier de vitesse qui sort du tableau de bord, ce n’est pas évident à conduire d’autant plus qu’on n’arrêtait pas de caler. Mais je me sens bien quand je suis dedans. C’est une voiture simple mécaniquement. On attend impatiemment qu’elle revienne de chez le carrossier pour pouvoir s’entraîner à son volant.

Manon : Et ensuite, en route vers Marrakech… !

Dorian Hirat

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 8 du véhicule Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…" Photo 2 / 8 du véhicule Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…" Photo 3 / 8 du véhicule Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…" Photo 4 / 8 du véhicule Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…" Photo 5 / 8 du véhicule Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…" Photo 6 / 8 du véhicule Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…" Photo 7 / 8 du véhicule Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…" Photo 8 / 8 du véhicule Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…"
  • Lisa la perpignanaise, étudiante en Sociologie, qui a pour l’occasion délaissé le stylo pour le tournevis, pose fièrement sur le capot de la vénérable 4L en compagnie de Manon, sa coéquipière de Cases-de-Pène, employée dans la grande distribution.
    Lisa la perpignanaise, étudiante en Sociologie, qui a pour l’occasion délaissé le stylo pour le tournevis, pose fièrement sur le capot de la vénérable 4L en compagnie de Manon, sa coéquipière de Cases-de-Pène, employée dans la grande distribution.
  • Manon et Lisa ont décidé que ce sera à chacune son tour derrière le volant.
    Manon et Lisa ont décidé que ce sera à chacune son tour derrière le volant.
  • Paul Molinero, le petit ami de Manon, va jouer un rôle important en leur prodiguant de précieux conseils avant le départ.
    Paul Molinero, le petit ami de Manon, va jouer un rôle important en leur prodiguant de précieux conseils avant le départ.
  • Il reste encore beaucoup de travail pour préparer la 4L et lui redonner un coup de jeune mais visiblement cela ne semble pas inquiéter les filles  qui gardent leur bonne humeur en toute circonstance.
    Il reste encore beaucoup de travail pour préparer la 4L et lui redonner un coup de jeune mais visiblement cela ne semble pas inquiéter les filles qui gardent leur bonne humeur en toute circonstance.
  • Les deux copines ont tout à apprendre mais elles n’ont peur de rien et ne rechignent pas à mettre les mains dans le cambouis
    Les deux copines ont tout à apprendre mais elles n’ont peur de rien et ne rechignent pas à mettre les mains dans le cambouis
Publié le par Copilot.fr
Manon JOULIN et Lisa JALIBERT " En route vers Marrakech…"
×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer