recherche en cours

La 59e édition du Critérium des Cévennes est annulée

La nouvelle a fait grand bruit dans le microcosme du rallye automobile. En soixante ans d’existence, seules des inondations et la crise pétrolière avaient interrompu à deux reprises la mythique épreuve cévenole, rallye phare de notre région et du championnat de France. Les organisateurs de l’ASA Hérault ont invoqué des problèmes financiers pour justifier l’annulation du rallye qui se disputait habituellement fin octobre. Mais des problèmes humains et organisationnels sous-jacents semblent également être la cause de cet échec. Tout le milieu du sport auto régional doit se mobiliser pour relancer le Critérium des Cévennes.

Témoignages de pilotes et d’organisateurs

 Alain Coste, président de l’ASA Corbières 
« Cette annulation traduit la difficulté actuelle que rencontrent toutes les associations sportives automobiles pour organiser leurs épreuves.  Cela fait des années que l’on sait que l’ASA Hérault a du mal à boucler le budget du Critérium des Cévennes. Cette annulation est peut être un mal pour un bien et permettra de repartir sur de bonnes bases. Il y a une volonté importante du comité directeur de la ligue de soutenir le Critérium des Cévennes. C’est sûr, il y aura une épreuve du championnat de France des rallyes l’année prochaine dans notre région Languedoc-Roussillon ».

Alain Dessens, président de l’ASA 66
« C’est malheureux pour le sport auto car le Critérium des Cévennes, c’est un mythe. A notre niveau, ça devrait nous rapporter des engagés supplémentaires pour le rallye du Fenouillèdes. Les problèmes financiers durent depuis de nombreuses années et puis il y a eu beaucoup de changement à la tête de l’ASA Hérault. Jean-Michel Depondt, le dernier président en date à qui l’on accordait un certain crédit, n’a visiblement pas fait l’unanimité. Il y a des épreuves qui gagnent de l’argent et d’autres qui en perdent. Organiser une épreuve demande un investissement humain très important. C’est un travail énorme. Il faut avoir une solide équipe de bénévoles et surtout des gens avec une grande disponibilité. Il y a un trou financier important mais on ne peut pas laisser tomber cet événement. Je suis sûr qu’il y aura une épreuve du championnat de France des rallyes dans la ligue Languedoc-Roussillon en 2017. Je fais confiance au président Samuel Teissier, un homme important au sein de la FFS, pour orchestrer cela ».

 

Alexandre Soulier, pilote : 
« On devait y participer. Nous sommes déçus comme beaucoup de gens. Certains ont des propos malheureux… C’est un rallye très dur à organiser avec un budget très important. On entend parler  de chiffres supérieurs à 200 000 €.
J’espère que ça va repartir l’année prochaine ».

Boris Carminati, pilote :
« C’est triste d’autant plus que j’avais prévu d’y participer cette année. Je suis tombé de haut en apprenant cette annulation. Je pense que la raison est financière. J’espère que ce n’est pas définitif car l’ASA Hérault qui organise le Critérium des Cévennes ne semble pas dans sa meilleure condition. Je ne veux pas critiquer. Je connais Jean-Michel Depondt, l’actuel président car il a habité à Roujan pendant longtemps. C’est quelqu’un de sérieux mais son arrivée à la tête de l’ASA Hérault a, me semble t-il, été tardive. Le rallye du Limousin a lui aussi connu des difficultés puis il est revenu en championnat de France. Espérons qu’il en soit de même pour le Critérium des Cévennes ».  

Alain Hamza, pilote : 
« Je ne suis pas surpris par cette annulation. Au cours de ces dernières années, j’ai constaté que la qualité d’organisation du Critérium des Cévennes se dégradait. On a entendu dire qu’il y avait beaucoup de problèmes d’argent. J’aimerais bien  que cette épreuve se relance mais je ne suis pas très optimiste car ça me parait compliqué ».

Arnaud Génesca, pilote : 
« Je suis dégouté car c’est un rallye magnifique. Je l’ai disputé à trois reprises. Il y avait un peu trop de liaisons mais de vraies spéciales de rallye. Je sais que cela fait plusieurs fois que c’est passé pas loin d’être annulé. C’est vraiment dommage. Ca va peut-être ramener du monde au rallye du Fenouillèdes la dernière épreuve de la saison. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Mais un Cévennes, ça ne se remplace pas » ! 

Philippe Vidal, ancien pilote et spectateur assidu du Critérium des Cévennes :
« Depuis 1986, je suis chaque année ou presque fidèle au rendez-vous. En tant que petit pilote, j’allais en pèlerinage aux Cévennes pour voir les cadors comme Auriol, Ragnotti, Béguin,…  Une spéciale comme la Cadière, c’est mythique. Il y a une ambiance extraordinaire. J’ai passé des week-end entiers sous la pluie à la fameuse épingle du Rey. C’est dommage d’annuler une épreuve comme ça, même si ce n’est plus les Cévennes de la grande époque. Il y a de moins en moins de pilotes et de plus en plus de contraintes. Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé. Je sais juste que pour organiser une telle épreuve, il faut fédérer beaucoup de monde autour de soi, et ce n’est malheureusement pas à la portée de n’importe qui. Le Critérium des Cévennes est un monument du sport auto qu’il ne faut pas perdre ».

 

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 7 du véhicule La 59e édition du  Critérium des Cévennes est annulée Photo 2 / 7 du véhicule La 59e édition du  Critérium des Cévennes est annulée Photo 3 / 7 du véhicule La 59e édition du  Critérium des Cévennes est annulée Photo 4 / 7 du véhicule La 59e édition du  Critérium des Cévennes est annulée Photo 5 / 7 du véhicule La 59e édition du  Critérium des Cévennes est annulée Photo 6 / 7 du véhicule La 59e édition du  Critérium des Cévennes est annulée Photo 7 / 7 du véhicule La 59e édition du  Critérium des Cévennes est annulée
  • Alexandre Soulier, pilote
    Alexandre Soulier, pilote
  • Boris Carminati, pilote :
    Boris Carminati, pilote :
  • Arnaud Génesca, pilote
    Arnaud Génesca, pilote
  • Alain Coste, président de l’ASA Corbières
    Alain Coste, président de l’ASA Corbières
  • Alain Hamza, pilote
    Alain Hamza, pilote
  • Alain Dessens, président de l’ASA 66
    Alain Dessens, président de l’ASA 66
  • Philippe Vidal, ancien pilote et spectateur assidu du Critérium des Cévennes :
    Philippe Vidal, ancien pilote et spectateur assidu du Critérium des Cévennes :
Publié le par Copilot.fr
La 59e édition du  Critérium des Cévennes est annulée
×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer