recherche en cours

Julien MONTEIL : " Plus tu roules et plus tu améliores ton coup de volant ! "

Les frères Monteil avec Julien derrière le volant et Rémy aux notes, ont réalisé leur meilleure saison avec à la clé une victoire de groupe F2000 lors de la finale de la coupe de France et un titre de champion de la ligue Occitanie Méditerranée. Le pilote de Brissac nous livre avec modestie des informations très intéressantes sur sa réussite et sur sa voiture, unique dans les rallyes français.

Dorian Hirat : Cette saison vous avez mis le turbo. Comment expliquez-vous tous ces bons résultats ?
Julien Monteil : C’est la première fois que l’on fait autant de rallyes dans la saison. D’habitude, on en fait juste trois ou quatre. Plus tu roules et plus tu améliores ton coup de volant. L’an dernier, on a participé au rallye de la Sainte-Baume. Le parcours nous a plu et ça nous a donné envie de participer cette année à la finale de la Coupe de France qui se déroulait sur ce même terrain. On a découvert de nouveaux rallyes autour de chez nous dans le cadre de la qualification. On s’est régalé car ça a plutôt bien marché. On a eu les résultats et la fiabilité, ce qui nous a permis de nous qualifier. En poursuivant l’objectif de la finale de la coupe de France, on s’est aperçu que l’on était bien placé au championnat de la ligue Occitanie Méditerranée. Du coup, on a rajouté les Cévennes au programme. On n’avait plus de budget pour le Fenouillèdes, mais heureusement, on avait assez d’avance pour être champions.

D.H. : De manière plus précise, quel regard portez-vous sur vos performances ?
J. M. : On est très content de la saison mais on aurait bien aimé gagner un rallye. Nos résultats sont le fruit d’un gros boulot sur la voiture et de beaucoup de sacrifices. On a changé de système de notes il y a deux ans. On est passé d’un système de notes aux rapports à un système avec des angles de virages en y ajoutant le rapport. Ca donne plus de travail à mon frère dans la diction des notes, mais c’est nettement plus efficace. Maintenant, on peut être performant partout avec seulement trois passages. On peut rouler vite rapidement et en confiance. C’est ce qu’on a montré tout au long de la saison.

D. H. : Votre voiture est unique en France. C’est un choix surprenant. Qu’est-ce qui vous a motivé à construire cette Peugeot 307 ?
J.M. : J’ai bien étudié la réglementation du groupe F2000 et je me suis aperçu que la 307 présentait pas mal d’avantages. La caisse est légère. Il y a de grands passages de roues ce qui est idéal pour mettre des jantes de 18 pouces. Elle a également des voies larges. On peut facilement avoir une voiture très intéressante tout en respectant la règlementation. J’ai confié la préparation de la caisse à Enjolras. On a mis des triangles de RCZ qui se montent parfaitement. Le moteur de 207 S2000 à été réalisé par Duquenne et le kit polyester par AC Sport. Sinon, je fais tout sur la voiture avec l’aide de quelques copains. Il faut dire aussi que si j’ai choisi la 307, c’est que j’ai un meilleur feeling avec les Peugeot qu’avec les Renault.

D.H. : Qu’est-ce qui vous a conduit vers cette passion pour le rallye automobile ?
J. M. : J’ai toujours aimé le sport auto et la mécanique. Depuis la mobylette que j’ai commencé à trafiquer jusqu’à mon travail d’aujourd’hui, en tant que chef d’atelier chez Peugeot. Et puis on vit dans une région de rallye et mon père m’emmenait avec lui assister aux courses.

D.H. : Pourquoi courez-vous avec votre frère?
J.M : Mon frère Rémy a deux ans de moins que moi et nous allions assister aux rallyes en tant que spectateurs ensemble. Mon premier copilote a été contraint d’arrêter pour des raisons professionnelles et c’est assez naturellement que mon frère l’a remplacé. Il n’y a pas eu besoin de grands discours. On avait envie de rouler ensemble. C’est cool de rouler avec son frère. On se dit tout et on s’engueule souvent mais pas dans la voiture.

D.H. : Après cette très belle saison, comment envisagez-vous l’avenir ?
J. M : J’ai plein d’idées. J’aimerais bien changer de voiture. Une 207 S2000 ça me tenterait bien, mais c’est plus un rêve qu’une réalité. Il y a de fortes chances de repartir avec la 307. Il y a encore de quoi la faire évoluer. J’ai également dans l’idée d’essayer de faire trois manches du championnat de France et m’inscrire au Trophée Michelin. Ca peut être intéressant en matière de dotation.

Propos recueillis par Dorian Hirat.

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 3 du véhicule Julien MONTEIL : " Plus tu roules et plus tu améliores ton coup de volant  ! " Photo 2 / 3 du véhicule Julien MONTEIL : " Plus tu roules et plus tu améliores ton coup de volant  ! " Photo 3 / 3 du véhicule Julien MONTEIL : " Plus tu roules et plus tu améliores ton coup de volant  ! "
  • Julien est copiloté par son frère Rémy.
    Julien est copiloté par son frère Rémy.
Publié le par Copilot.fr
Julien MONTEIL : " Plus tu roules et plus tu améliores ton coup de volant  ! "
×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer