recherche en cours

INTERVIEW : Rémi JOUINES

Deuxième en 2013, troisième en 2014, Rémi Jouines décroche enfin la victoire dans l’Opel ADAM Cup. A 32 ans, il s’agit d’une sorte de consécration pour cet habitué des coupes de marque. Le rallyman bitterois partage ce succès avec Adrien Bonicel, son expérimenté copilote cévenol, et le team parisien SRD Racing qui lui a permis de rouler dans des conditions optimales.  

 

Copilot.fr : Quel sentiment ressentez-vous au lendemain de cette victoire dans une coupe de marque qui vous a échappé pendant de nombreuses années ?

Rémi Jouines : De la joie tout simplement. Il y a aussi une sorte de soulagement. Je me dis que j’ai bien fait de persévérer après être passé tout près dans les coupes Renault ou Peugeot. 

 

Au départ du Critérium des Cévennes, dernière manche de l’Opel ADAM Cup vous étiez à égalité avec Bernardi votre adversaire direct pour le titre. Pas trop stressé ? 

Effectivement, ça met la pression mais ça c’est bien passé. Dès la première spéciale, je mets 10 secondes au deuxième. Ca m’a mis en confiance. A partir de là, j’ai géré ma course en assurant dans les endroits difficiles où la route était mouillée et j’ai attaqué quand c’était plus facile.

 

Quel est l’intérêt de participer à une coupe de marque comme l’Opel ADAM Cup ?

Quand on a un budget limité comme moi et que l’on arrive à faire de bons résultats, on a des primes intéressantes qui permettent de couvrir une bonne partie des frais. Et puis, il y a une carotte au bout : être pilote officiel. C’est un rêve pour de très nombreux jeunes pilotes.  

 

Et précisément qu’avez-vous gagné en remportant cette édition 2015 ? 

Le règlement dit soit une saison comme pilote officiel sur une Adam R2 performance avec un programme à définir ou bien le gain de la voiture Adam R2. 

 

Quelle solution préférez-vous ? 

La voiture, c’est ce qui serait le mieux. Par contre si j’étais plus jeune, j’aurais préféré une saison comme pilote officiel car ça permet de mieux se montrer et peut être d’ouvrir d’autres portes. Mais à 32 ans, je ne vais plus faire carrière en rallye.

 

On vous a aperçu au rallye régional du Cabardès peu de temps avant les Cévennes. Ce n’était pas risqué compte tenu de l’enjeu qui vous attendait ? 

Non pas du tout. Il s’agissait d’un rallye d’essai avant les Cévennes. C’est toujours mieux de rouler en course plutôt que sur une base d’essais. Bien évidemment, j’ai roulé avec un peu de retenue. 

 

Les spécialistes apprécieront votre victoire dans l’Adam Cup mais vous passez un peu inaperçu en milieu de classement des épreuves du Championnat de France. Ne préféreriez-vous pas vous consacrer au volant d’une grosse auto aux épreuves régionales dans lesquelles vous auriez toutes les chances de gagner ?

Les rallyes du championnat de France, c’est quand même un autre niveau avec des spéciales magnifiques qu’on ne se lasse pas de parcourir. Mais c’est vrai que je me pose la question. J’ai peur que ce soit dur financièrement. Les primes d’arrivée sont dérisoires dans les rallyes régionaux et nationaux et c’est quasi 100% de perte. 

 

Parlez-nous un peu de votre jeune frère Jean qui participe également à l’Adam Cup mais avec moins de réussite que vous.

Mon frère était très bon en karting. C’est un excellent metteur au point. Le rallye, c’est différent. Je crois qu’il devrait se faire un peu plus violence au volant. Je pense qu’il est certainement plus doué pour le circuit. 

L’Opel ADAM Cup

2015 est la troisième saison d’existence de cette coupe de marque organisée sous la houlette de 2 HP Compétition pour le compte de Général Motors France. 

Les points-clés

• Une coupe de marque validée par la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA).

• La société 2HP compétition, reconnue dans le monde du rallye français, mandatée par General Motors France pour l’organisation générale de l’Opel ADAM Cup.

Aucune limite d’âge pour le vainqueur de l’Opel ADAM Cup 2015.

• Un maximum de quinze voitures engagées par rallye.

• Un calendrier de six épreuves du championnat de France des rallyes réparties de Mars à Octobre

• Un barème de points unique : 1er 25 pts, 2ème 20 pts, 3ème 15 pts, 4ème 12 pts … 10ème 1 point.

Près de 26.500 € TTC de primes et 19 pneumatiques distribués à chaque rallye et répartis  du premier au dixième.

Prix du Lauréat de l’Opel ADAM Cup 2015 : une Opel ADAM R2 Performance.

Prix pour le deuxième et le troisième de l’Opel ADAM Cup 2015 : respectivement 10 000 € TTC et 5 000 € TTC. 

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 6 du véhicule INTERVIEW : Rémi JOUINES Photo 2 / 6 du véhicule INTERVIEW : Rémi JOUINES Photo 3 / 6 du véhicule INTERVIEW : Rémi JOUINES Photo 4 / 6 du véhicule INTERVIEW : Rémi JOUINES Photo 5 / 6 du véhicule INTERVIEW : Rémi JOUINES Photo 6 / 6 du véhicule INTERVIEW : Rémi JOUINES
Publié le par Copilot.fr
INTERVIEW : Rémi JOUINES
Plus d’infos

Caractéristiques techniques de l’Opel ADAM Rallye

Avec  140 cv (moteur 1600 cc) pour 1090 kg, l’Opel Adam
n’est pas très puissante mais cela lui confère une excellente fiabilité.
L’accent a été mis sur l’efficacité du châssis renforcé par de gros freins,
une boite séquentielle et un pont autobloquant à glissement limité. 

 

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer