recherche en cours

Hugues Di Francesco

Chanteur charismatique du désormais célèbre groupe Al Chemist depuis 2007 et ardent défenseur du Pays Catalan, Hugues Di Francesco est également un passionné de sports mécaniques et ancien pilote. Le natif d’Amélie-les-Bains qui a toujours le verbe haut, est d’ailleurs intarissable sur le sujet. Il vient de consacrer une chanson aux nonuples champions du Monde des rallyes, Loeb et Elena.

Dorian Hirat :  « Le 103 Peugeot », « la voiture sans permis », « Loeb et Elena » sont autant de titres de votre répertoire qui laissent transparaître un attachement aux objets mécaniques et au sport automobile ?
Hugues Di Francesco : « Oui bien évidemment. J’ai commencé à faire de la moto avec Cyril Ferrandez, un ami d’enfance mais aussi un pilote vedette du Pays Catalan de l’époque. A 17 ans, j’ai copiloté à bord d’une 104ZS au rallye de Saint-Pons, et puis mon père faisait des rallyes. Je suis monté dans son Opel Ascona, dans la Commodore. Jeune, j'ai connu Yves Loubet, puis j'ai rencontré Jean Ragnotti au Critérium des Cévennes, grâce à mon père toujours. Quand il courrait le Costa Brava, à 4 heures du mat je l’attendais à l’assistance alors que j’étais gamin. J’ai même copiloté Gilles Roca à ses débuts. »

D.H. : Si je me souviens bien, vous avez également pris le volant d’une voiture de course sur les routes du Vallespir, n’est-ce-pas ?
H. D. F. : « Ce devait être en 1998. C’est la première fois que je sortais la 205 Gti, une groupe N avec des pneus de série. J’étais à la maison et je me croyais invincible. Mon frère me copilotait et en arrivant dans Montferrer, j’ai mis la 3 au lieu de rétrograder en 2e. Je suis allé tout droit dans un échappatoire. Les gens sautaient partout. »

D.H.  :  Pourquoi une chanson sur Loeb et Elena, ils ne sont pas catalans ? Pourquoi pas plutôt une chanson sur Gilles Roca, champion du Vallespir ?
H. D. F. : « Mon choix s’est porté sur Loeb et Elena, car ce sont les meilleurs avec 9 titres de champions du Monde des rallyes et en plus, ils restent humbles. Je sais que Daniel Elena adore les chansons festives et qu’il est plutôt du genre décontracté. En tant que passionné, j’avais envie de leur faire un petit clin d’œil. J’ai mis en ligne une vidéo dans laquelle je chante la chanson en combinaison, avec un casque sur la tête. On a fait 500 000 vues sur Facebook. Beaucoup de pilotes m’ont fait un très bon retour sur la chanson. Je prépare un clip dans lequel il devrait y avoir beaucoup de surprises. »

D.H. : Les avez-vous rencontrés ? Vous ont-ils fait un commentaire ?
H. D. F. : « Daniel Elena a vu la vidéo et il a fait un commentaire. Du coup, on est entré en contact. J’aimerais qu’il participe au clip avec Sébastien Loeb.  »

D.H. :  A quand une prochaine chanson sur la voiture électrique par exemple ?
H. D. F. : « Il faudrait une place pour les batteries sur la galerie. Si ça avance, pourquoi pas car avec moi, il faut que ça avance…»

D.H. : Assistez-vous toujours aux rallyes de la région ?
H. D. F. : « Le Vallespir et le Fenouillèdes, je ne loupe jamais. Ensuite, dès que je peux me déplacer dans la région, je le fais avec plaisir. J’espère reprendre le volant bientôt avec une voiture aux couleurs d’Al Chemist. Pourquoi pas prendre exemple sur le Chevelu du Gard, pour monter une opération mais avec une voiture de mon niveau plus modeste qu’une R5. »

D.H. : Que pensez-vous des épreuves que vous suivez ?
H. D. F. : « Je trouve que c’était mieux avant, même si ça fait vieux con. Aujourd’hui ça va de plus en plus vite, mais c’est très propre et ça manque de relief. Les voitures ne bougent plus, ça manque de caractère. Il n’y a plus de voitures en perdition. Ca ne sent plus trop l’essence. A l'époque, il y avait plus de bricolage. C’était un autre état d’esprit. On cherchait à faire sortir les bougies du capot. C'est ce qui me manque. Il faut dire que lorsque j’avais 6-7 ans, j’ai connu la grande époque des Chatriot, Beguin, des Maxi turbo qui crachaient des flammes. Il y avait des funambules. Mon père m’emmenait partout. J’ai été bercé avec ça. Aujourd’hui ce n’est plus pareil, mais j’ai quand même toujours des frissons. »

D.H. : Pour finir quelle est votre actualité musicale ?
H. D. F. : « On prépare l’enregistrement du 5e album pour cet hiver dans lequel on retrouvera la chanson Loeb et Elena. Le titre phare sera « le don d’orgasme ». Et puis il faut déjà travailler sur la prochaine tournée estivale. »

Propos recueillis par Dorian Hirat.

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 5 du véhicule Hugues Di Francesco Photo 2 / 5 du véhicule Hugues Di Francesco Photo 3 / 5 du véhicule Hugues Di Francesco Photo 4 / 5 du véhicule Hugues Di Francesco Photo 5 / 5 du véhicule Hugues Di Francesco
Publié le par Copilot.fr
Hugues Di Francesco
×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer