recherche en cours

Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région.

Ils immortalisent les exploits de nos champions régionaux et les valorisent grâce à leurs superbes clichés pris tout au long de la saison. Et qui plus est, grâce à internet, ils les mettent gracieusement à disposition des pilotes, copilotes et passionnés de sport automobile. Cela valait bien un coup de projecteur sur le Catalan Georges-Louis Billard et sur le Millavois Johan Dubée, deux des plus talentueux photographes de notre région.

Rencontre avec Georges-Louis Billard

Dorian Hirat : Quelle est votre première passion la photo ou bien les sports mécaniques ?
Georges-Louis Billard : "La photo. J’ai débuté par la photo d’architecture puis suite à un accident de moto, je me suis mis à la randonnée pédestre et j’ai pris des photos animalières. Quand mon fils a commencé le rugby, bien évidemment j’étais au bord du terrain avec mon appareil. Le frère de l’un de ses copains avait une voiture de rallye et c’est comme ça que je me suis intéressé au sport automobile. Je me suis équipé petit à petit car le rallye avec les voitures qui arrivent à pleine vitesse, cela ne demande pas le même matériel que pour l’architecture."

D.H. : Justement quel matériel utilisez-vous ?
G-L. B. : "J’ai un boîtier Canon EOS 70D et des objectifs Canon 70-300 et 24-105 en série L ainsi qu’un 18-135 STM. Sur un rallye comme le Fenouillèdes, je prends entre 2000 et 3000 photos et ensuite je passe 3 soirées à retoucher celles que j’ai sélectionnées avant de les mettre en ligne sur facebook où elles sont libres d’accès."

D.H. : Et la vidéo, ça ne vous tente pas ?
G-L. B. : "J’ai essayé, mais je ne veux pas m’éparpiller. Je dois dire que je préfère la photo et son côté instantané."

D.H. : La suite logique de cette passion serait de vous retrouver à bord d’une voiture très prochainement ?
G.L. B. : "On m’a proposé récemment de faire de la navigation en voiture ancienne mais être passager ce n’est pas trop mon truc, même en conducteur. J’ai la pression toute la semaine dans mon entreprise de plomberie, alors vous comprenez je n’ai pas envie de l’avoir aussi le week-end. En fait, j’aime bien être au bord de la route. Sans prendre de risque bien évidemment, en me positionnant en accord avec les commissaires de route dans les points spectacle."

Rencontre avec Johan DUBEE

Dorian Hirat : Que ce soit en Languedoc-Roussillon ou bien en Midi-Pyrénées voire même sur la Côte d’Azur, vous paraissez omniprésent ?
Johan Dubée : "Cette année j’ai assisté à 50 épreuves dont 3 concernant les motos. Cela fait plus de 10 ans que je suis tous les rallyes. C’est une vraie drogue. Depuis que mon père m’a emmené voir le Dakar en 2004 et que j’ai découvert les sports mécaniques, ma motivation est intacte. Je n’ai que 18 ans et pas encore le permis. C'est très souvent mon père Philippe, lui aussi passionné à l’origine par les motos, qui m’accompagne."

D.H. : Et depuis tout jeune vous faites des photos ?
J. D. : "Non, j’ai commencé par la vidéo. Et puis en 2012 au rallye de Lozère suite à un accident, un gars est mort à 50 cm de moi. Depuis ça m’a refroidi et j’ai tendance à trembler, ce qui est très embêtant pour la vidéo, mais qui ne se voit pas à la photo."


D.H. : C’est très sympa de faire profiter gracieusement les gens de vos magnifiques photos.
J.D. : "Beaucoup de pilotes et certains particulièrement renommés utilisent mes photos, ca fait plaisir. Mais c’est une passion qui coûte cher et l’objectif pour 2017 c’est de monter une petite structure commerciale afin de vendre mes photos pour essayer au moins de financer les déplacements."

D.H. : Quel matériel utilisez-vous pour vos prises de vue ?
J.D. : "Un Nikon D3200 et des objectifs 18-55 et 55-200. C’est un matériel d’entrée de gamme mais pour faire de bonnes photos, il faut être bien placé et je n’hésite pas à passer 5 à 6 heures avant chaque épreuve en repérage sur google map pour trouver le bon endroit."

Propos recueillis par Dorian Hirat.

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région. Photo 2 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région. Photo 3 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région. Photo 4 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région. Photo 5 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région. Photo 6 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région. Photo 7 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région. Photo 8 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région. Photo 9 / 9 du véhicule Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région.
  • Georges-Louis Billard
    Georges-Louis Billard
Publié le par Copilot.fr
Georges-Louis BILLARD & Johan DUBEE, deux des plus talentueux photographes de notre région.
×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer