recherche en cours

Ford 32 Hot Rod

C’est dans les années 80 que naît la passion de Jean-Luc Follorou pour les voitures et plus particulièrement les Hot rod, comme il nous l’explique : « Mon père lisait Nitro, un magazine spécialisé où il y avait beaucoup de reportages sur les Hot rod et les Customs. Il y avait un Rod comme le mien qui me plaisait beaucoup. Celui-là était tout rouge. J’étais gamin et je m’étais dit qu’un jour j’aurais le même, mais sans y croire vraiment ». Et puis le rêve lointain s’est transformé en réalité car entretemps, Jean-Luc est devenu carrossier et son activité professionnelle lui a grandement facilité la tâche ! Il est conquis dès son plus jeune âge par le look très atypique de ces voitures américaines des années 30 à 50, aux carrosseries largement modifiées et aux moteurs gonflés (« hot rod » signifie « bielle chaude » en anglais). Mais il apprécie également l’ambiance qui règne lors des rassemblements de passionnés sur fond de musique rockabilly et d’esprit de liberté, issu des premières courses de vitesse sauvages pour lesquelles étaient fabriqués les Hot rod. Sa Ford 32 qui a servi de base à sa spectaculaire réalisation, notre carrossier de Saint-Hippolyte (66) l’a dénichée du côté d’Alès il y a une douzaine d’années, grâce à son copain Robert Delprat. « Elle était dans son jus de l’époque. En fait c’était une épave dont il subsistait le châssis, la coque et la carte grise. De l’achat aux premiers tours de roue, j’ai passé deux ans pour fabriquer le Hot Rod dont j’avais envie » précise Jean-Luc Follorou. Le toit a été « top choppé », c’est-à-dire rabaissé de 5 centimètres, la coque a été rabaissée dans le châssis (« channeling ») pour que la voiture paraisse plus basse, les suspensions ont été modifiées avec des combinés réglables à l’arrière et un train avant rigide. Quant au moteur V8 de Chevrolet Camaro de 5 litres de cylindrée développant un peu plus de 200 ch, il a été couplé à une boîte automatique et un pont arrière de Jaguar XJS.

Pour parachever le look de la bête, Jean-Luc a ajouté des sièges de style bombardier en alu riveté et des jantes en provenance directe des Etats-Unis. Pressé de pouvoir rouler avec sa drôle de machine, il s’est contenté de vernir la carrosserie poncée jusqu’à la tôle ce qui lui donne une allure de « Rat rod ». Il en prend le volant presque tous les week-end accompagné par sa femme et ses deux enfants qui possèdent chacun leur propre voiture américaine. « C’est une voiture qui est parfaite pour les départs arrêtés, par contre pour les virages évidemment c’est mieux une Subaru ! » précise Jean-Luc Follorou.

Dorian Hirat

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 8 du véhicule Ford 32 Hot Rod Photo 2 / 8 du véhicule Ford 32 Hot Rod Photo 3 / 8 du véhicule Ford 32 Hot Rod Photo 4 / 8 du véhicule Ford 32 Hot Rod Photo 5 / 8 du véhicule Ford 32 Hot Rod Photo 6 / 8 du véhicule Ford 32 Hot Rod Photo 7 / 8 du véhicule Ford 32 Hot Rod Photo 8 / 8 du véhicule Ford 32 Hot Rod
  • Jean-Luc Follorou a entièrement construit sa Ford 32 Hot rod lui-même.
    Jean-Luc Follorou a entièrement construit sa Ford 32 Hot rod lui-même.
  • L'habitacle est minimaliste pour alléger la voiture à l'origine prévue pour faire des courses sauvages.
    L'habitacle est minimaliste pour alléger la voiture à l'origine prévue pour faire des courses sauvages.
  • Le moteur 8 cylindres était très prisé des voleurs come Bonnie & Clyde lors des courses poursuites avec la police
    Le moteur 8 cylindres était très prisé des voleurs come Bonnie & Clyde lors des courses poursuites avec la police
  • Murielle l'épouse de Jean-Luc est elle aussi passionnée par les Hot Rod.
    Murielle l'épouse de Jean-Luc est elle aussi passionnée par les Hot Rod.
  • Murielle possède un très joli et original roadster sur base de Ford 27.
    Murielle possède un très joli et original roadster sur base de Ford 27.
  • Leur fille, Alexia, a choisi une Buick Skyhawk en cours de finition.
    Leur fille, Alexia, a choisi une Buick Skyhawk en cours de finition.
  • Leur fils, Tony, également carrossier, a acheté une Ford vedette coupé, qu'il a customisée.
    Leur fils, Tony, également carrossier, a acheté une Ford vedette coupé, qu'il a customisée.
Publié le par Copilot.fr
Ford 32 Hot Rod
×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer