recherche en cours

Bruits d'échappement...

Lemaire, l’as de la côte

Petit par la taille, Sébastien Lemaire est grand par le talent. Après des débuts en 2011 sur une BMW 325, le pilote de Lavalette, tout près de Carcassonne, a rapidement entamé une ascension fulgurante vers les sommets. «Cela faisait déjà pas mal de temps que Francis Bernière m’incitait à faire de la compétition et de la course de côte en particulier. J’ai récupéré une vieille BMW qui trainait dans le jardin de Ronald Garces, et je me suis lancé en 2011, à l’occasion de la course de côte de Quillan. L’année suivante, je remportais le championnat Midi Pyrénées en groupe N et en 2013, je débutais en championnat de France avec à la clé, une 2e place en groupe N derrière la référence Pascal Cat », explique tout simplement Sébastien. Il n’y a pas de doute, il y a de la graine de champion chez ce jeune pilote audois, que le rusé Bernière alias "l’Indien", a pris sous son aile au sein du team La Bintche, comme le prouve son titre en catégorie F2000 l’année dernière au volant de la BMW compact. Un exploit qu’il est bien parti pour rééditer cette saison, avec trois victoires de groupe à l’occasion des trois dernières courses disputées du championnat de France avant de se fixer de nouveaux défis : «La Compact est quasiment vendue. Pour 2016, j’ai envie soit de revenir en groupe N pour défier Pascal Cat et prendre ma revanche, ou peut-être en groupe A. Le GTTS me tente aussi mais pas encore accessible financièrement ». Une affaire à suivre. Pour l’instant, ce qui est sûr, c’est que la prochaine voiture sera une propulsion comme le clame haut et fort Sébastien : « Je suis 100% propulsion ».

Jean-Jacques Respaud, "l’original"

Depuis 1989, Jean-Jacques Respaud gravit inlassablement les côtes de la région Midi-Pyrénées à raison de 6 à 7 courses par an. Le mécanicien de Villesiscle qui travaille à la Carrosserie Averseng de Bram est également présent chaque année à Quillan, épreuve voisine qu’il affectionne particulièrement. Plutôt discret, le pilote audois pourrait être qualifié d’"original", car il est le seul en France à piloter une Matra Simca bagheera. « J’ai commencé avec une Simca 1100. Ce n’était déjà pas banal. Ensuite en 1993, j’ai monté la bagheera. Je suis resté fidèle à Simca. Je pense être le seul à rouler dans cette voiture et c’est aussi ce qui me plaît. Je fais tout sur la voiture et depuis les débuts, elle a bien évolué. Elle est désormais équipée d’un moteur Peugeot XU 8 soupapes de 208 CH pour 745 kg », explique Jean-Jacques. Le pilote de l’ASA des Capitouls est une des terreurs du groupe F et de sa classe de cylindrée. Une semaine après Quillan, il remportait le groupe F à Calmont (31). Le 19 juillet, il réalisait encore une excellente performance en se classant 14e sur 83 de la course de côte de Revel Saint Férreol (31), 2e des voitures de production (2e de groupe et 1er de classe). A 52 ans, son coup de volant est toujours intact.

Rémi Jouines s’échappe

Le pilote bitterois a profité du 42e rallye du Rouergue disputé du 9 au 11 juillet derniers, pour accentuer son avance au classement général de l’Opel Adam Cup. Il a su éviter les nombreux pièges de l’épreuve aveyronnaise (canicule dégradant fortement la chaussée), pour s’adjuger 7 des 10 secteurs chronométrés et remporter ainsi sa troisième victoire consécutive de la saison. S’il continue sur ce rythme et avec la même réussite, Rémi Jouines pourrait bien enfin décrocher la timbale à l’issue du rallye Mont-Blanc Morzine (3, 4 et 5 Septembre) avant-dernière épreuve de la saison. Son frère cadet Jean, a connu moins de réussite en sortant de la route dans la spéciale de Moyrazes, l’un des juges de paix du rallye. Impossible de parler du rallye du Rouergue 2015, sans évoquer la disparition de Jean-Pierre Boilon, terrassé par une crise cardiaque à l’arrivée de l’épreuve. Il était l’un des grands speakers et l’un des grands serviteurs du sport automobile français. Il avait notamment officié pendant de nombreuses années lors de l’Autocross d’Elne (66) faisant profiter le public de toute sa générosité et de son incroyable science de la course.  

Dynamique Natewajko

Les passionnés qui étaient présents à la course de côte de Quillan ont pu remarquer un drôle de bolide noir et jaune, aux allures de Batmobile... Il s’agit d’un véhicule Mitjet issu d’une formule monotype, évoluant habituellement en circuit, équipé d'un moteur de moto 1300 XJR développant 150 CH pour un poids de 560 kg à vide. Son pilote Christophe Natewajko, avait fait le pari de développer cet engin en course de côte : « Je suis tombé amoureux de la Mitjet. Comme je suis également commissaire technique, j’ai travaillé pour établir une fiche d’homologation pour la course de côte. J‘étais très enthousiaste mais malheureusement, je n’ai pas réussi à convaincre d’autres pilotes de venir jouer avec moi ». Le pilote lézignanais a donc décidé de changer de bolide pour l’année prochaine, comme il nous l’explique : « Avant j’avais un Bango beaucoup plus performant que la Mitjet. Pour 2016, je compte faire l’acquisition d’un Silver car propulsé par un moteur de moto 1000cc ». Un excellent choix car à l’heure actuelle, le Silver car est certainement le prototype le plus performant du groupe CM. Christophe Natewajko planche déjà sur la prochaine peinture de guerre de son bolide qui, une fois de plus, ne devrait pas passer inaperçu. Après Quillan, notre pilote audois a participé à la course de Gémenos (Chpt de France 2e div). Il s’est ensuite rendu à Sumène et Revel où ses excellents résultats, 1er de groupe et 1er de classe à chaque fois, lui ont permis de marquer de précieux points dans l’objectif d’une qualification pour la finale de la Coupe de France de la Montagne. Professeur de Maintenance automobile au lycée professionnel Gustave Eiffel de Narbonne, Christophe Natewajko n’hésite pas à impliquer sur les courses ses élèves les plus motivés pour participer à l’assistance. Une initiative intéressante qui méritait d’être soulignée.
www.lezignanrallyeclub.wifeo.com

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 3 du véhicule Bruits d'échappement... Photo 2 / 3 du véhicule Bruits d'échappement... Photo 3 / 3 du véhicule Bruits d'échappement...
Publié le par Copilot.fr
Bruits d'échappement...
Plus d’infos

Rémi Jouines s’échappe

Classement Opel ADAM Cup 2015 (4/6) :
1.R. Jouines 90 pts ; 2.Bernardi 60 pts ; 3.Rouillard 47 pts ; 4.Fostier 46 pts ; 5.Ribaud 43 pts… 8. J. Jouines 16 pts …




×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer