recherche en cours

"On est à fond dans le projet Rallye des Gazelles... Nos maris pètent les plombs !"

Anne Roustit et Nelly Belotti vont s’élancer espadrilles catalanes au pied, à partir du 14 mars, pour rallier Nice à Essaouira au Maroc. Nul besoin de semelle de plomb pour ces deux néo-aventurières roussillonnaises à bord de leur Land Rover Defender, car c’est à la boussole que va se jouer leur course dans le désert. De retour d’un entrainement dans les dunes, Anne Roustit, la pilote, nous fait partager son enthousiasme.

Dorian Hirat : Comment s’est passé votre entrainement ?
Anne Roustit : Je suis partie trois semaines du 16 novembre au 8 décembre. Malheureusement ma copilote n’a pas pu venir. Je me suis entraînée sur tous les genres de pistes et de dunes. C’est la première fois que je conduisais dans les dunes et je suis assez fière de moi car je me suis plantée seulement deux fois et je n’ai pas eu à utiliser les plaques de désensablage. Il faut dire que mon Defender est au top. Sa puissance de 220 cv est un atout. Maintenant il me tarde de prendre le départ du rallye.

Dorian Hirat : D’où vient votre passion pour l’automobile et pourquoi avoir choisi un rallye raid ?
Anne Roustit : J’ai cet intérêt pour l’automobile depuis toute petite. Je tiens cela de mon père qui était déjà passionné. A la maison, il n’y avait pas de « Femme actuelle » mais des magazines sur l’automobile ! Cela fait très longtemps que j’ai envie de participer à une épreuve de sport automobile et je me suis finalement décidée à franchir le pas. Dans un premier temps, j’avais prévu de piloter en course de côte avec la voiture de rallye de mon fils. Mais j’ai finalement choisi le rallye des Gazelles car c’est un sacré défi et puis ce sera mon aventure à moi avec ma coéquipière. Depuis avril 2019, on est à fond dans le projet. Tout est une aventure, à commencer par chercher des sponsors. D’ailleurs à ce sujet nous avons trouvé Création catalane, un partenaire qui a conçu des espadrilles spécialement pour nous et pour notre aventure dans le désert.

Dorian Hirat : Vous n’avez quand même pas peur de vous élancer à l’assaut du désert en territoire inconnu ?
Anne Roustit : Pas du tout ! C’est difficile d’expliquer dans quel état on est. C’est de l’adrénaline pure pour toutes les deux. Nos maris pètent les plombs. On est investi à fond dans cette aventure. On passe notre temps à multiplier les contacts tout azimut.

Dorian Hirat : Pouvez-vous nous donner quelques détails sur le rallye Aicha des gazelles ?
Anne Roustit : C’est le 30e anniversaire de cette épreuve et ça va être un énorme évènement. C’est un rallye de navigation à l’ancienne avec carte et boussole 100% féminin. Il y aura 218 véhicules au départ et donc plus de 400 « gazelles ». Il faut également préciser que c’est une épreuve éco-environnementale et à but humanitaire. Nous ne disposerons pas de nos téléphones. Il n’y aura pas de contact avec l’extérieur mais l’organisation nous suivra et pourra nous localiser à tout moment grâce à un GPS. Si besoin, on peut faire appel à l’assistance médicale ou mécanique avec des pénalités à la clé. Ce n’est pas un rallye de vitesse mais de navigation. Il faut parcourir le moins de kilomètres possible sur l’ensemble de l’épreuve. Je vais prendre des cours de mécanique avec Cataland 66, mon mari, afin d’être capable de me dépanner sans pénalité.

Propos recueillis par Dorian Hirat

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 5 du véhicule "On est à fond dans le projet Rallye des Gazelles... Nos maris pètent les plombs !" Photo 2 / 5 du véhicule "On est à fond dans le projet Rallye des Gazelles... Nos maris pètent les plombs !" Photo 3 / 5 du véhicule "On est à fond dans le projet Rallye des Gazelles... Nos maris pètent les plombs !" Photo 4 / 5 du véhicule "On est à fond dans le projet Rallye des Gazelles... Nos maris pètent les plombs !" Photo 5 / 5 du véhicule "On est à fond dans le projet Rallye des Gazelles... Nos maris pètent les plombs !"
  • Aventurières mais toujours féminines telle est la définition de Anne Roustit (à gauche sur la photo),et Nelly Belotti, nos deux gazelles catalanes.
    Aventurières mais toujours féminines telle est la définition de Anne Roustit (à gauche sur la photo),et Nelly Belotti, nos deux gazelles catalanes.
  • C’est à bord d’un robuste Land Rover préparé par Catalan’d 66, qu’Anne et Nelly vont accomplir leur périple dans le désert marocain.
    C’est à bord d’un robuste Land Rover préparé par Catalan’d 66, qu’Anne et Nelly vont accomplir leur périple dans le désert marocain.
  • Nelly et Anne sont parées pour l’aventure avec leurs espadrilles made in Saint-Laurent-de-Cerdans.
    Nelly et Anne sont parées pour l’aventure avec leurs espadrilles made in Saint-Laurent-de-Cerdans.
  • Après un stage de pilotage de trois semaines, le temps est venu de se perfectionner en mécanique.
    Après un stage de pilotage de trois semaines, le temps est venu de se perfectionner en mécanique.
  • Pour suivre les préparatifs et les exploits des aventurières catalanes, il suffit de taper jeux2gazelles sur les réseaux sociaux.
    Pour suivre les préparatifs et les exploits des aventurières catalanes, il suffit de taper jeux2gazelles sur les réseaux sociaux.
Publié le par Copilot.fr
"On est à fond dans le projet Rallye des Gazelles... Nos maris pètent les plombs !"
Plus d’infos

Pour suivre les préparatifs et les exploits des aventurières catalanes, il suffit de taper jeux2gazelles sur les réseaux sociaux.

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer