recherche en cours

26ème Rallye du Vallespir

Ce 26ème rallye du Vallespir sera placé sous le vieil adage : "Je pars à fond, ensuite je mets gaaaazzz". Pour le second grand rendez-vous de la saison en Languedoc-Roussillon, on attend une bonne centaine de concurrents, les vendredi 17, samedi 18 et dimanche 19 avril.

Le Vallespir, c'est le premier grand rendez-vous dans les Pyrénées-Orientales avant le rallye des Fenouillèdes qui clôture la saison des rallyes sur route. Après le Cathare, le mois dernier, histoire de roder les machines, la grande bagarre débute généralement sur les routes du Vallespir. Avec 140 km à parcourir et 13 spéciales à enchaîner sur deux jours, les équipages ont de quoi décalaminer les soupapes. D'autant que le paysage et les routes sont somptueuses.

Cette année, Jean-Michel Ottavi, l'organisateur, nous a réservé une petite nouveauté dans la première spéciale Corsavy, le Tech. Au lieu de rejoindre Le Tech, les pilotes emprunteront la descente juste avant d'arriver sur Montferrer à gauche passant de la D44 sur la D54. Une belle épingle avec une longue descente tout en appui pour rejoindre la D 115 entre Can Partere et Arles. On se souvient que le tronçon après Montferrer avait connu un problème d'asphalte l'an passé, ce qui avait entrainé l'annulation de l'ES4 pour cause de route impraticable. Désormais, le problème est résolu en sautant Montferrer au grand réjouissement de la fromagère.

Comptant pour la Coupe de France des rallyes coefficient 3 et le classement du Comité Languedoc Roussillon, la course est organisée par l’ASA 66 et Vallespir Rallye 66. Les vérifications techniques se dérouleront le vendredi 17 avril. De là, les voitures rejoindront le parc fermé, place de la Sardane à Amélie-les-Bains. Les bolides quitteront Amélie le samedi 18 à 12h, direction la première spéciale de Corsavy. Les spectateurs pourront retrouver les équipages au parc d’assistance à l’entrée d’Arles-sur-Tech.A l’issue de la 3ème et la 6ème spéciale, les concurrents rejoindront le parc fermé d’Amélie pour une paire d’heure avant d’attaquer les trois dernières épreuves en nocturne avant de rejoindre Amélie vers 22h30. Le dimanche, on prend les rescapés et on recommence pour quatre spéciales entre Le Vila, Oms et Céret avec le départ d’Amélie de la première voiture à 8h30. Pour le dimanche, le parc assistance sera installé à Céret.

Les as du volant

Du côté des forces en présence, il y aura bien sûr les vainqueurs de l'an passé et 3ème en 2013, Gilles Roca et Nicolas Matas sur leur belle Subaru S9WRC. Jonathan Dessens et Denis Francisco seront également présent. On se rappelle de leur mano à mano avec Vivens sur le Fenouillèdes et la sortie de route de Jonathan, laissant filer Vivens et Valibouze vers la victoire. La Mitsu Lancer Evo 7 est en cours de remontage et sera au départ, voilà une bonne nouvelle pour l'animation de la course. A noter le grand retour en catalogne de Jacques Maraval.

Avec un palmarès impressionnant, le podium pourrait se jouer entre ces trois équipages. A moins que... Après avoir abandonné l'an dernier, le cérétan vivant à Genève Olivier Heitz, fait le déplacement avec sa Honda Civic Gr N2 pour tâter sa terre natale. Il vient de terminer 3ème de groupe au Rallye du Printemps juste derrière Guillaume Genesca. Justement du côté des Genesca, le père engage sa toute nouvelle Subaru Impreza R4 secondé toujours par Fabrice Nambruide. Ils comptent faire quelques manches du Championnat d'Europe à commencer par le rallye des Açores en juin. Après avoir terminé 18ème et 3ème de groupe au Cathare, Guillaume et Alexia Genesca font prendre l'air à leur Honda Civic tout comme son frère Arnaud, copilote de Julien Bouchindhomme sur Honda Intégrale. David Pasquini et Marc Theron sont de retour après une 28ème place au Cathare et 3ème de groupe avec la petite 106 rallye. Présent également l'équipage Constans, Desenclos sur 206 F2000 ou encore Vincent Legrand et Benoit Monier sur 206 RC dont le châssis a été préparé par Enjolras. Bien évidemement, l'armada audoise sera de la fête à commencer par Kevin Coste et Maud Ruiz sur Clio ou encore le duo féminin Lauriane Forgues et Amélie Guerrero sur la Clio Ragnotti. Enfin, l'ouverture du rallye sera bio, avec Jean-Paul Fassart et Bénédicte Devauchelle sur une Mitsu Lancer RS 100% ethanol.

Jean-Philippe Lapeyre
Crédits photos : Jean-Philippe Lapeyre

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 6 du véhicule 26ème Rallye du Vallespir Photo 2 / 6 du véhicule 26ème Rallye du Vallespir Photo 3 / 6 du véhicule 26ème Rallye du Vallespir Photo 4 / 6 du véhicule 26ème Rallye du Vallespir Photo 5 / 6 du véhicule 26ème Rallye du Vallespir Photo 6 / 6 du véhicule 26ème Rallye du Vallespir
Publié le par Copilot.fr
26ème Rallye du Vallespir
Plus d’infos

Pour les voir passer :

Samedi :
- Corsavy, Can Partere par la D44 et D54 de 15,9 km, ES 1 à 12h48, ES 4 à 15h51 et ES 7 à 20h59.
- Le Pont, La Forge del Mitge par la D44 et D64 de 6.7 km, ES 2 à 13h21, ES 5 à 16h24 et ES 8 à 21h28.
- Palalda, Le Vila par la D618 et D15 de 6,2km, ES 3 à 14h37, ES 6 à 17h40 et ES 9 à 22h11.

Dimanche :
- Le Vila Col Xatard, D15 et D18 de 21,4km, ES10 à 9h43 et ES 12 à 12h48.
- Oms, Céret, D13 et D615 de 9,7km, ES 11 à 10h45 et ES 13 à 13h49.

Plus d'infos :
Rallye du Vallespir et Fenouillèdes
A.S.A.C 66




 

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer