recherche en cours
 Voiture  Utilitaire  Camping-car  Moto
Recherche avancée
Prix
Kilométrage
Année
Boite de vitesse
Ville
Trier par
Plus de critères

Honda CB 500 Four (1976)

Victorieuse de la course production du mythique Tourist Trophy de l’Ile de Mans en 73, la petite sœur de la 750 Four a marqué son temps. Guy Bès était adolescent à l’époque et 40 ans plus tard, il peut enfin pleinement assouvir sa passion au guidon de sa 500 Four.

Tout comme Emile Lapince du Joe Bar Team, notre passionné du mois roule en Honda 500 Four. Après avoir chevauché toutes sortes de bécanes, Guy Bès a désormais jeté son dévolu sur l’une des 2 roues référence des années 70, la 500 Four, une moto qui le faisait rêver lorsqu’il était adolescent. Et pour dire s’il en pince pour cette moto, il en possède deux exemplaires ainsi qu’une 550 en cours de restauration dans l’objectif de participer à des courses de côtes historiques. « J’ai toujours été passionné de moto » explique celui qui pourtant a fait toute sa carrière dans l’automobile, comme carrossier avant de confier : « Je suis le dernier de 6 enfants. Mes frères et ma sœur avaient tous des motos. Je me souviens quand j’avais environ 12 ans, je lui empruntais sa 125 pour rouler dans le quartier. Et puis, je passais aussi beaucoup de temps dans l’atelier de Barnabe Pascual. J’allais lui chercher un paquet de cigarettes au tabac ou bien une bière au bistrot du coin… ». Sa 500 Four, Guy est allé la chercher en 2012 dans l’Aude du côté de Quintillan. « Cela faisait 15 ans qu’elle n’avait pas roulé. Son propriétaire était décédé et c’est son frère qui la vendait. De nombreuses personnes l’avait contacté mais il a consenti à me faire un prix pour me la vendre car il a vu que j’étais passionné. Elle était dans un état lamentable. Je l’ai entièrement démontée pour la réviser et la remettre en état. Pour la mise au point, j’ai fait confiance à JMR mécaniques de Planèze » explique Guy qui ne regrette absolument pas son choix. « Aujourd’hui, je ne roule plus qu’avec cette moto. Je l’utilise le week-end pour la balade et je prends beaucoup de plaisir à son guidon. Elle est très maniable et très agréable à piloter sur les routes sinueuses de l’arrière-pays. En plus, c’est une moto qui attire l’attention et qui permet de faire des rencontres. Il y a quelques années un dimanche matin, j’ai rencontré un touriste de Strasbourg au rassemblement de Canet. Il possède 8 Honda 500 Four. C’est devenu un copain et on s’échange régulièrement des pièces ». La moto de Guy n’est pas dans un état concours et ce n’est pas le but recherché. Il ne veut pas lui faire un lifting total. Juste faire en sorte qu’elle soit fiable sans effacer sa patine, son histoire depuis déjà plus de 40 ans.

Partagez sur les réseaux sociaux

Galerie d'images

Photo 1 / 5 du véhicule Honda CB 500 Four (1976) Photo 2 / 5 du véhicule Honda CB 500 Four (1976) Photo 3 / 5 du véhicule Honda CB 500 Four (1976) Photo 4 / 5 du véhicule Honda CB 500 Four (1976) Photo 5 / 5 du véhicule Honda CB 500 Four (1976)
  • Guy Bès roule en Honda 500 Four, dont il possède deux exemplaires ainsi qu’une  550, en cours de restauration.
    Guy Bès roule en Honda 500 Four, dont il possède deux exemplaires ainsi qu’une 550, en cours de restauration.
Publié le par Copilot.fr
Honda CB 500 Four (1976)
Plus d’infos

Caractéristiques techniques
Moteur : Quatre-cylindres en ligne vertical face à la route
à distribution simple ACT commandée par chaîne simple
et deux soupapes par cylindre
Cylindrée : 498,5 cm3
Démarrage électrique (ou kick)
4 carburateurs Kehin 627 B à boisseau rond ¤ 22 mm
Puissance : 50 ch (SAE) à 8 500 tr/mm – Couple : 42 Nm à 7 500 tr/mm
Boîte de vitesse : 5 rapports
Frein av : Simple disque à commande hydraulique ¤ 275 mm
et épaisseur 7 mm
Frein ar : Tambour central ¤ 180 mm
Poids à sec : 183 kg
Capacité réservoir essence :
14 litres
Vitesse maximale : 180 km/h

×
Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez tous les mois nos dernières actus et nos nouvelles éditions du magazine Copilot.fr dans votre boite e-mail.

Fermer